A propos de la Ferme du Tillet

Notre histoire

 

Mathieu BOISSONNET, originaire d'Estrablin est passionné par l'élevage depuis son plus jeune âge. Déjà tout petit, accompagné par son papa, il allait aider son grand-père et son oncle dans leur ferme.

 

En 2002, il intègre le lycée agricole du Valentin à Valence pour y faire ses études. Il obtient un BPREA (Brevet Professionnel de Responsable d'Exploitation Agricole) option polyculture-élevage. Il travaillera par la suite dans une exploitation à Eyzin-Pinet pendant plusieurs années.

 


La Ferme du Tillet à Estrablin

Julie, son épouse, n'est pas issue du milieu agricole, mais elle a développé cette passion très jeune. En 2005, elle intègre le lycée agricole du Valentin à Valence. Elle obtient en 2008, le Bac STAV (Science et Technique de l'Agronomie et du Vivant) option production . Par la suite, elle rentre au CFPPA de la Côte St André et obtient un BTS Production Animale en 2010 (pendant ces deux années, elle a travaillé en alternance dans une exploitation de vaches laitières à Gillonay).

 

C'est en janvier 2006 que notre histoire à deux a commencé à s'écrire, et là, est arrivé le rêve commun d'avoir un jour notre propre exploitation.

 

Le 1er janvier 2012, nous avons acheté une exploitation agricole à Estrablin.

 

 

Mr Argoud, l'ancien propriétaire a pris sa retraite et nous a cédé 40 hectares et 36 bovins, ainsi que les bâtiments.

 

Éleveurs par passion, nous mettons tout en oeuvre pour faire progresser notre exploitation, tout en améliorant le bien-être de nos animaux.

Julie et Mathieu BOISSONNET - La Ferme du Tillet à Estrablin


L'exploitation

Depuis avril 2019, nous travaillons tous les deux à temps plein sur l'exploitation. Car avant, Julie travaillait à l'extérieur en complément.

 

L'exploitation s'étend sur 80 hectares :

  • 42 hectares de prairies pour le pâturage des bêtes et le foin.
  • 38 hectares de cultures pour l'ensilage de maïs et les céréales à paille (blé et orge). Les graines de ces cultures servent à faire de la farine pour les vaches et la paille est utilisée pour la litière.

L' Atelier Bovins

 

Nous élevons 100 bovins dont une quarantaine de vaches laitières de race Montbéliarde et des croisés race à viande (limousins et charolais).

A partir d'un an, les génisses et les vaches sont à la pâture des beaux jours jusqu'à l'Automne ; elles sont parfois complémentées au foin s'il manque de l'herbe. 

 

Toutes les bêtes sont dans les bâtiments de mi-novembre à mi-mars ; les génisses mangent du foin, de la farine de céréales et des granulés adaptés à leur croissance.

 

Les vaches mangent du foin, de l'ensilage de maïs et d'herbe, de la farine de céréales et des granulés adaptés à la production laitière et à la gestation.

 

Nos veaux de lait sont nourris uniquement avec notre lait entier.

 


L' Atelier Volailles Fermières

 

Nous avons construit 5 poulaillers. Celui des poules pondeuses fait 30 m² et peut accueillir 180 poules maximum, mais nous en avons 80 pour l'instant. Les 4 autres poulaillers font 20 m² chacun, et peuvent accueillir 150 poulets/pintades de chair. Chaque mois, il y a un lot de 150 volailles de chair qui rentre et un lot qui sort pour la vente. Après chaque lot vendu, nous faisons un mois de vide sanitaire. Chaque poulailler (pondeuse ou chair) dispose d'un grand parc attenant avec de la bonne herbe et bientôt nous planterons aussi des haies et des arbres pour le bien-être de nos volailles.

 

 

Pour les poules pondeuses nous les recevons jeunes (à 17/18 semaines). Ce sont donc des poulettes qui au départ pondent de petits oeufs, mais ensuite elles feront de gros oeufs.

 

Pour les poulets et pintades de chair nous les recevons entre 4 et 6 semaines selon la saison car nous n'avons pas de système de chauffage dans les poulaillers.

 

 

A leur arrivée, les volailles restent quelques jours à l'intérieur pour qu'elles s'habituent à leur "maison", et aussi pour que nous puissions leur faire une transition alimentaire, notamment en leur amenant de l'herbe dans le bâtiment en petite quantité les premiers jours pour éviter qu'elles soient malades. Ensuite nous ouvrons les trappes toute la journée, elles sont en accès libre dedans/ dehors.

 

Nos volailles sont nourries avec un aliment complet sans OGM fabriqué avec des céréales certifiées Rhône Alpes. C'est donc du 100% local !

 

 

Nous avons aussi quelques lapines reproductrices, encore trop jeunes pour le moment mais bientôt vous pourrez déguster de très bons lapins fermiers.